Derniers résultats

Classement coureurs

Classement FFV 2018
 
Palmarès 2005-2017

Classement clubs

Classement FFV 2019
 
Classement FFV 2018
 
Palmarès 2006-2017


Championnat de France 2007 - Ploërmel

28 avril au 1 mai 2007

Du 28 avril au 1er mai le Club de Voile de Ploërmel a accueilli les M pour un championnat de France fort en rebondissement.

Cette année le championnat démontre une véritable compression du niveau des concurrents, plusieurs éléments permettent d'avoir une explication sur ce point.
Des progressions de skippers, des améliorations de bateaux, une pétole terrible, des sorts de Morgane...
Quand reverra t-on des ballons en tête de mât ? Le spectacle et le suspens a été assuré cette année jusqu'à la dernière course.

Victoire très juste de Rémi Brès devant Christophe Boisnault et Philippe Saturny ex-aequos. L'opportunité a profité aux vieux Briscards de la série qui ont su concrétiser à la fin en se battant jusqu'au bout, mais les challengers ne sont pas loin cette année.
Encore un grand merci à Paul-Hervé Blonce et son équipe de Club pour l'organisation de ce Championnat qui aura au moins permis de "déboguer " le plan d'eau pour une organisation de plus haut niveau.

Le Bilan sportif

A / Les conditions de courses :
Le vent particulièrement changeant et instable n'a pas permis de pouvoir courir correctement dans les règles de l'art. Ces conditions de pétole ont souvent amené des retournements de situation dans la course avec des risées privilégiant le retour des bateaux en queue de peloton ou favorisant les bons départs avec des petits parcours type chevaux de bois. Trop de courses ont vu les premiers bateaux de la flottes arrivés en un bord sur la première marque de parcours avec un départ évidemment très favorable ne se passant que sur un bord.
Le ponton très bas sur l'eau ne favorisait pas une bonne vision, ce qui a amené de nombreux incidents de course lorsque le vent s'est levé. Des petites algues ont aussi perturbé quelques courses de pétole.
Cela n'encourageait pas notre discipline, mais plutôt une certaine lassitude de nombreux coureurs de se déplacer sur l'épreuve majeure de l'année et de concourir dans des conditions qui étaient plus favorables au ski nautique et aux pédalos qu'à la voile radiocommandée.

B / l'émergence de nouveaux coureurs :
La VRC française se porte pas si mal que ça, dans les 2 classes les plus représentatives de nouveaux concurrents arrivant a maturité dans la discipline viennent renverser une hiérarchie installée en tête des classements depuis très longtemps.
Car si sur le classement ont retrouve les mêmes noms pour les 2 premières places, la quatorzième course y est pour beaucoup car la treizième et la quinzième auraient donné des résultats différents tant les coureurs étaient proche en point.
Philippe Saturny a mené jusqu'à la 13ème course ce Championnat de France (son bateau était a vendre sur le forum et personne n'a saisi l'affaire). Surnommé pour l'occasion Panoramix, ce druide à pris lui aussi de la potion magique.
Marc Alazia pouvait facilement revenir sur le podium à la 15ème.
Marc Pomarède en HMS aurait pu gagner ce Championnat…
Cette course a révéler deux nouveaux talents qui vont certainement encore faire parler d'eux.
Philippe Saturny qui est dans sa quatrième année de pratique de la VRC et Nicolas Willefert le plus jeune de la série cette année.

C / Des performances très proche dans la pétole.
Fini les grands spécialistes des petits airs qui avaient à Valberg défini la hiérarchie quasiment à chaque manche dans ses conditions particulières. Derrière certains ont travaillé dur ou on acheté les bons bateaux et les résultats sont la.
Margo2, Rocketeer ou Cers rien ne leur résiste.
Les autres dessins n'ont pas eu leurs conditions de prédilection.
Certains outsiders bordelais peuvent regretter de ne pas avoir fait le déplacement cette année au vu des résultats.
Néanmoins rien ne sert de tirer des conclusions hâtives pour ce Championnat qui restera dans les annales pour ses coups de pokers.

Intéressant

L'arrivée de nouveaux coureurs qui se font remarquer
Philippe Saturny qui a bien failli faire un hold-up a l'insu de son plein gré.
Marc Alazia qui prend une disqualification bêtement alors qu'il réalise la plus belle course (record de 1ère et 2nd place).
Nicolas Willefert (Chti) le plus régulier avec un bateau pas très réputé pour la pétole.
Marc Pomarède qui n'est pas un nouveau coureur, mais qui fait du beau et du rapide à l'instar de son Cers à grande dérive.
Nicolas Depree (DEP DEP) qui perce au niveau national et devient le leader d'une Bretagne très dynamique en VRC.
Philippe Sol qui nous sort une modification de son Dephi.
Pierre Gonnet avec un nouveau plan fait en collaboration avec Hervé Godefroy qui semble prometteur.
François Guillard qui rentre dans un club très select de fort belle façon, ouvert à 8 membres cette année exceptionnellement.
Gilles Di Crescenzo (QUINQUIN) qui connaît l'habituelle régression de la troisième année de pratique.
Benoit Guillouet (PEZIB) innovant avec succès sur son vitamine vert à la dérive si original.
Bravo à ce Top 20 pour leur participation à l'animation de ce championnat de France 2007 et sur le WEB.

Merci

A la Mairie de Ploermel et de Taupont de nous avoir si agréablement accueilli pour ce Championnat de France 2007.
A toute l'équipe du Club de Ploermel et de son Président.
Aux arbitres officiant lors de la compétition qui ont apprécier le comportement particulièrement convivial de notre classe à terre comme sur l'eau. (s'ils reviennent aussi souvent on peut penser qu'ils nous aiment bien).
A Paul-Hervé notre GO cette année, et qui a fait de belles courses aussi.
A notre association et particulièrement son bureau qui essaie de mettre un peu d'huile dans les rouages, afin que ça tourne mieux.
A Mademoiselle Basket, fille de Monsieur Chaussure et de Madame Escarpin, qui par sa vitesse de réaction nous a permis de faire 14 courses dans des conditions peu clémentes.

Les Bateaux

Place N° Voile Skippers Coque Architecte Constructeur Greement A Greements B&C
1 42Brès R. MARGO 2Boisnault/Brès Brès 2005 BalestronClassique
2 07Boisnault C. ROCKETEER 2BoisnaultBoisnault 2007 ClassiqueClassique
3 21Saturny Ph. ROCKETEERBoisnaultBoisnault 2002 BalestronBalestron
4 188 Alazia M. MARGO 2Boisnault/BrèsBrès 2006 BalestronBalestron
5 83Willefert N. PRIME NUMBER 1Bantock Bantock 2003 BalestronClassique
6 20Saturny L. ROCKETEERBoisnaultSaturny 2004 BalestronBalestron
7 44 Pomarède M. CERSCarpierPomarède 2007 BalestronClassique
8 03Depree N. MARGO 2 BoisnaultBoisnault 1999 BalestronBalestron
9 99Sol P. DEPHI MINCESolSol 2007 BalestronBalestron
10 22 Rossignol Y. CERSCarpier Carpier 2004 BalestronBalestron

L'utilisation du jeu B s'est fait sur 2 manches la 11ème et la 12ème.

Classement Général après 14 courses

Aucun club ne s'est porté officiellement candidat pour le CF 2008. On parle de Pierrelatte ou Pierre Gonnet pourrait nous accueillir…

Christophe BOISNAULT