Astuce ! Pour voir tous les nouveaux messages ou les messages non lus, il faut vous connecter avec vos identifiant et mot de passe et cliquer sur le menu "Accès rapide" en haut à gauche

Comme une bouteille à l'Océan....

Répondre
laurentbpox
Messages : 79
Enregistré le : mer. 10 avr. 2013, 18:57
Localisation : Port des Barques (17)
Contact :

Comme une bouteille à l'Océan....

Message par laurentbpox » mar. 20 juil. 2021, 00:33

Si pour vous un classe M ou un classe 10 ne sont pas fait uniquement pour marquer des points sur un classement national, mais bien pour aller le plus vite possible entre des bouées à plusieurs, alors ce qui suit devrait retenir votre attention.

Ces deux classes font parties des plus anciennes , Bernard MERLAUD dans son historique très bien fait de la classe M l'a joliment retracé sur le site.
Depuis les années 80 il existe une véritable histoire Française principalement de la classe M, le Ten étant plus alors plus "intimiste", mais semble vouloir se rattraper depuis quelques temps, et c'est une belle nouvelle.
De nombreux noms ont marqué cette histoire, et certains ont été donné a des championnats, preuve si il en faut que nous sommes aussi attaché à l'histoire de la VRC.
En ce début d'année deux noms bien connu sont venus endeuiller nos deux classes, et cela continuera malheureusement.
Pourtant au delà de la mémoire des personnes il reste aussi des modèles qu'ils ont construits, conçus, fait naviguer. Combien sont remisé et ne naviguent plus pour un tas de bonnes ou mauvaises raisons.
Au nom de l'histoire des M et des Ten; des Personnes qui ont compté, et comptent encore; des M et des Ten anciens ou non, qui prennent la poussière ou pas, ET du plaisir à naviguer ensemble vous semble t-il envisageable de:

Créer un moment tous les ans, tous les 2 ans, une fois a l'Ouest, une fois au centre, a l'EsT, au Sud, au Nord de la France, où l'on navigue avec de vieux M ou Ten, mais aussi des plus récents, des justes sortis de moules. Naviguer régater autour des bouées pour lesquels ils sont conçus.
Pas de point a marquer pour un classement national certes, mais beaucoup d'autres points.
Le format reste a définir, mais ce ne doit pas être une foire du M et du Ten mais plus un mélange d'entrainement, de régate, de partage, d'histoire, etc...

Voilà l'idée brute, de là a en faire un projet il va falloir que des personnes influentes du M et du Ten y voient un réel intérêt.

La bouteille est lancée, l'idée aussi, j’espère très fort qu'elle rencontrera courants et vents favorables car le M, et le Ten se doivent d'avoir ce moment. Cela existe déjà en grandeur pourquoi pas en VRC...?

Au plaisir de vous lire

Laurent
FRA 39 Laurent PHILIPPART

jb dupont
Messages : 333
Enregistré le : jeu. 20 sept. 2018, 10:32

Re: Comme une bouteille à l'Océan....

Message par jb dupont » mer. 21 juil. 2021, 21:16

En lisant ta proposition je me suis demandé si de tels rassemblements ont déjà été organisés.
On voit sur le net des videos youtube qui ressemblent un peu - certes elles ont quelques années.
Si des skippers qui ont déjà participé à ce type de rencontres pouvaient nous en dire un mot ce serait instructif.

Ce qui serait intéressant notamment serait de savoir si cela a un effet sur le développement de nos classes en faisant venir des nouveaux passionnés par exemple.
FRA 201 ; licence FFV : 0537006G ; coureur VRC : 4201 ; coques : 3244 & 3328 en 10R : 3390 & 3402
CV Paris & AVRV

fra2542
Messages : 500
Enregistré le : mer. 27 juin 2012, 14:49
Localisation : Toulon

Re: Comme une bouteille à l'Océan....

Message par fra2542 » jeu. 22 juil. 2021, 08:59

Bonjour Laurent,
Je ne m'estime pas "influent", mais juste quelques remarques personnelles...

Beaucoup de M ont été remisés au début des années 1990, car l'architecture des voiliers a évolué : allègement des déplacements, et apparition des balestrons.
Pour continuer à régater, il a fallu repartir de zéro pour la plupart des skippers qui ont connu cette époque bascule.
Ceux qui ne l'ont pas fait ont arrêté, car il devenait impossible de régater sans faire le ramassage des bouées. Ou naviguent en DM au lac supérieur.
Faire ressortir les vieilles coques à des gens qui ont arrêté la VRC il y a trente ans, je sens que ça va pas être simple...

Pour les plus récents, les aléas de la vie font qu'il y a un renouvellement permanent des têtes. Ceux qui vont voir ailleurs ont chacun leur bonne raison, je doute aussi qu'ils veuillent ou puissent revenir.

Ce genre de rassemblement existe chez les modélistes, il y a souvent quelques anciens M au milieu des chalutiers et autres bateaux à vapeur lors d'expositions statiques ou autour d'un bassin. Mais ce n'est pas spécifique VRC.

Une des façons d'attirer de nouveaux pratiquants est de leur montrer ce qui se fait aujourd'hui, et d'avoir des ambiances de régate qui donnent envie d'y participer.

On peut toujours trouver un intérêt à faire des ronds dans l'eau sur un voilier. Moins avec un classe M ou 10R 😉
Rémi Brès, éleveur de Margo depuis 1995

laurentbpox
Messages : 79
Enregistré le : mer. 10 avr. 2013, 18:57
Localisation : Port des Barques (17)
Contact :

Re: Comme une bouteille à l'Océan....

Message par laurentbpox » ven. 23 juil. 2021, 08:44

Voilà bien deux réponses constructives, de deux personnes qui comptent,

Jean Baptiste à ta premiere question est ce que ce type de rassemblement à déjà existé, la réponse est oui..., mais pas sous la forme que j'entrevois. J'y reviendrai.

Ta deuxieme question est ce que cela peut amener du monde en VRC, difficile d 'être définitif dans la réponse car tout dépend de ce que l'on recherche. Néanmoins par expérience en voile grandeur lors de journées de fête du nautisme beaucoup de gens viennent essayer, consommer, très très peu souhaitent réellement faire de la voile par la suite.
De toute facon ce n'est pas le format envisagé il est plus ciblé sur les VRCistes pratiquants même si des néophytes pourront en profiter aussi.

Rémi tu as raison "influent" n'est pas le terme le plus adapté, qui compte, "représente", plus proches.
Pour mémoire Rémi a connu et naviguė à l'epoque avec Pierre JAHAN, Paul Lucas, et d'autres..., mis au point la version 2 du Margo, communiquė sur la méthode de construction sous presse des gréements balestron, du moule a voile, "père" de nombreux gréements et jeux de voile, tjs présent au plus haut niveau sur le circuit M et Ten, aussi IOM dans le passė, sur ce forums, etc..., la liste est loin d'être bouclée.
Donc oui Rémi tu es une "figure" de la VRC depuis plus de 30 ans.

Tes propos pertinents, et justes, nécessitent d'eclaicir l'idée de dėpart.

Nous n'irons pas chercher ceux qui ne veulent pas ou plus venir, mais si certains veulent venir avec un M ancien dans l'esprit M, il a toute sa place!
C'est quoi "l'esprit M" selon moi, c'est un M non modifié pour faire maquette, ou lisser les différences de générations.
Ces modèles anciens sont devenus rares, mais il y en a encore. Voir courir des manches avec une dizaine de M de ce type ensemble ne laissera personne indifférent, même si ils vont moins vites, et sont plus difficile à barrer.
Qui pourrait les barrer? Leurs propriétaires et/ou les meilleurs du circuit actuel par exemple.
Sur l'eau on pourrait très bien alterner des manches avec vieux flotteurs technologiques, et plus récents en faisant des groupes tout est à définir.

Tu as absolument raison de dire qu'il faut montrer ce qui se fait aujourd'hui, montrer un peu hier peut en faire aussi parti. Un M de 2021 doit y avoir sa place tout comme un M de 1986. Et meme si 80% sont des M recents il y a un vrai sens à remettre sur l'eau et en régate de vieux M.

Tu parles d'ambiance de régates qui donnent envie d'y participer Rémi, pas simple de conciller compétition de haut niveau et dėcontraction même si le M et le Ten ne semblent pas les plus mal lotis. Un bon tremplin le format proposė pour faciliter l'ambiance puisque en dehors du classement national, la pression un cran en dessous, devrait faciliter à ceux qui n'ose pas de se lancer.

C'est là Jean Baptiste où l'on peut faire venir du monde en plus pour régater, et sur le bord aussi des choses différentes devrait se passer favorisant la venue de non licenciės FFV qui pourraient potentiellement ensuite tenter l'expérience sur le circuit FFV. Meme si ce n'est pas l'objectif prioritaire il existe évidemment.

L'idée est lancée, le format à trouver pour ne pas devenir impasse, mais bien accompagné et entourė du savoir, de l'expérience de chacun il y a un trait d'union à trouver. Entre les compétiteurs acharnés et les moins acharnés, la régate de haut niveau et une ambiance plus decontractėe, revoir aussi de vieux M affûtės et bien barrės autour de bouées et moins au milieu des chalutiers 😉,
Et beaucoup d'autres choses encore.


Bien mené j'ai l'intime conviction que ce type d'événement ne peut être que vertueux pour la VRC et ses pratiquants.

Au plaisir de vous lire

Laurent
FRA 39 Laurent PHILIPPART

laurentbpox
Messages : 79
Enregistré le : mer. 10 avr. 2013, 18:57
Localisation : Port des Barques (17)
Contact :

Re: Comme une bouteille à l'Océan....

Message par laurentbpox » ven. 23 juil. 2021, 11:27

Petit rajout...

Jean Baptiste a dans sa perception de la VRC une volonte farouche de developpement.
Rémi le metteur au point du Bresmo, et tjs bien classé depuis 30 ans...

Petit parallèle en voile grandeur les voiliers de classe et de courses anciens sont régulièrement remis en état par des propriétaires fortunés, et des chantiers d'exceptions, et tournent encore en régate tous les ans.
En VRC à ma connaissance pas de propriétaire fortuné à ce point, ou àlors fort discret, ni de chantier de remise en état pro.

Nous avons des mains d'or ds les VRCistes Jean Louis BRILLOT parti en ce début d'année en était un par exemple. Beaucoup encore ont le savoir, l'expérience, et la connaissance pour mener å bien une remise en état. Mais pourquoi le faire puisque aucune régate s'ouvre à eux, une des raisons pour laquelle il finissent parfois "maquettisés", au moins ils ne finissent pas a la dechetterie!

On reproche aux M et aux Ten d'être très onéreux, ce qui est vrai pour les modèles récents, Pas les anciens puisqu'ils n'ont plus de vie en régate à ce jour, ils deviennent "inutile" à part pour qq illuminés 🙄!
Euh.... le but n'est pas de faire grimper leur cote car ils sont une alternative aussi à la monotypie type DF95. En monotypie on prétend que tout le monde est au même niveau, oui et non!
Ce seront toujours les mêmes devant, prenez les 20 meilleurs VRCistes d'une classe mettez les en monotypie, le classement bougera tres peu.
Et oui, on ne naît pas tous égaux..., faut faire avec.
Un M n'est pas, et ne sera pas un monotype, mais son coût s'en approche si c'est un vieux M, et là aucune comparaison possible avec un monotype neuf un peu moins cher fabriqué aux antipodes, enfin en Chine...

Je ne suis pas opposé à la monotypie loin de là, mais je donne juste un angle de vision différent.

Pour en revenir au vieux M et Ten remettons les dans la boucle de la navigation, faisons les côtoyer sur un même lieu ce qui se fait de mieux en matière de nouvelle carène, de barreur, de constructeurs, de concepteurs. Cela devrait créer de nouvelles rencontres de personnes et d'envies si la boucle est vertueuse.

L'intérêt est avant tout de naviguer autrement sur ce moment où la présence des voiliers de dernière génération et de skipper chevronnés soit majoritaires si possible.
Je l'ai dit même si les vieux voiliers ne font que 20% ce n'est pas un obstacle.

Nous y gagnerons un patrimoine, une émulation pour ces magnifiques machines a voile, et une consolidation voir un développement de l'activité en France.

Voilà toute ma conviction
Laurent
FRA 39 Laurent PHILIPPART

laurentbpox
Messages : 79
Enregistré le : mer. 10 avr. 2013, 18:57
Localisation : Port des Barques (17)
Contact :

Re: Comme une bouteille à l'Océan....

Message par laurentbpox » mer. 22 sept. 2021, 09:22

Bonjour à tous,

Et bien je me suis sacrément trompé, pour l'immense majorité ici un classe M est un "vulgaire" objet pour marquer des points au classement FFV de l’année.
Je ne l'aurai pourtant pas cru..., mais il faut se rendre à l'évidence.

Merci en tous cas au deux qui ont répondu, et à ceux qui ont lu.

Demain n'est pas la veille où les anciens classe M quitteront les expositions au coté des chalutiers. Au moins ils y seront mieux qu'à la déchetterie ;).

A bientôt
Laurent
FRA 39 Laurent PHILIPPART

Répondre